un receveur de douche
Douche à l'italienne,  Receveurs à carreler,  Receveurs de douche

Installer un receveur de douche : les erreurs à éviter

L’installation d’un receveur de douche est un travail délicat qui requiert de la rigueur et une certaine expertise. Il est également nécessaire d’avoir une certaine compétence en plomberie. C’est pour cette raison qu’on confie souvent la mise en place d’une douche italienne ou d’un receveur à carreler à un professionnel. Néanmoins, si vous êtes un bon bricoleur, vous devrez vous en sortir sans problème. Il suffit de disposer de tous les outils nécessaires et d’éviter certaines erreurs. Nous vous partageons dans cet article, les erreurs qu’il faut éviter lors de l’installation d’un receveur de douche.

Les réflexes à avoir lors du choix d’un receveur

Le choix d’un receveur de douche ne doit jamais s’effectuer à la légère. En effet, si le modèle que vous choisissez ne s’adapte pas à son utilisation ou à la configuration de la salle de bain, il serait moins pratique et l’installation risque de se compliquer. Surtout si vous prévoyez de faire vous-même l’installation. Dans ce dernier cas, il va falloir connaître à l’avance les caractéristiques du receveur ainsi que les conditions d’installation.

Lors de l’achat d’un receveur de douche, vous devez toujours avoir le réflexe de s’informer au préalable sur les inconvénients d’un modèle choisi. Il s’agit d’une contrainte qui peut vous empêcher à réaliser correctement l’installation. Pour le cas d’une douche italienne par exemple, il faut s’attendre à des travaux assez fastidieux. Il est plus sage de demander l’avis d’un professionnel avant de choisir. N’oubliez pas qu’une douche italienne ou un receveur à carreler nécessite également un entretien rigoureux. Ainsi, vous devez connaître tous ces détails avant de vous procurer d’un receveur de douche.

Pour vous aider dans votre choix, découvrez une sélection de receveur de douche extra plat et receveur de douche à carreler au meilleur prix.

Les principales erreurs à éviter absolument

 

Ne pas tenir compte des contraintes d’évacuation d’eau

 

évacuation d’eau
Evacuation d’eau

Il s’agit d’une erreur que nous faisons souvent. Lors du choix d’un receveur de douche, nous avons tendance à sélectionner un receveur selon son design sans considérer les contraintes d’installation. Si vous optez par exemple pour une douche italienne, l’intervention peut être compliquée en cas de problème d’évacuation. Si la pièce n’est pas suffisamment spacieuse ou si celle-ci a une configuration atypique, il serait préférable de miser sur un receveur extra plat qui représente moins de contrainte.

Par ailleurs, afin d’optimiser l’écoulement d’eau, il est conseillé de prévoir une inclinaison de 2 à 3 cm. En cas de difficulté, il est nécessaire de mettre une pompe de relevage afin de prévenir une éventuelle stagnation de l’eau. Le fait de négliger ce détail représente un risque important et peut nuire énormément au confort dans la salle de bain.

 

Ne pas utiliser un carrelage anti glisse

Douche-italienne-carrelage-douche-antidérapante
Carrelage de douche antidérapant

La douche italienne est très tendance. Tout le monde rêve d’avoir ce type de douche dans sa salle de bain. Toutefois, il ne faut jamais négliger les risques de glissade. Même si la douche italienne est très pratique pour une PMR, elle peut causer un accident grave si jamais le revêtement utilisé n’est pas antidérapant. Vous devez opter tout au moins pour des carreaux de mosaïque ou des matériaux comme le marbre, le béton ciré ou les galets afin de prévenir les risques pour l’utilisateur. Il est également recommandé de poser un tapis antidérapant à la sortie de la salle de bain.

 

Minimiser les contraintes d’installation

les contraintes d’installation
Contrainte d’installation

On pense souvent qu’il suffit de prendre les bonnes mesures lors de l’achat d’un receveur de douche. Or, ce critère ne suffit pas surtout si vous prévoyez d’installer une douche italienne. Avant toute chose, il faut toujours demander conseil auprès d’un professionnel. Contrairement à un simple receveur extra plat ou un receveur à carreler, la douche italienne doit être au même niveau que l’ensemble de la pièce. Ce qui signifie que vous devez encastrer dans le sol le receveur de douche. Autrement dit, il va falloir creuser suffisamment sinon, vous devez surélever le sol. Cette solution risque d’occasionner des dépenses significatives.

 

Ne pas connaître les caractéristiques des matériaux

caractéristiques des matériaux
Caractéristiques des matériaux

Afin de faciliter l’entretien du receveur de douche, le choix du revêtement doit s’effectuer de façon rigoureuse. Si vous utilisez par exemple des matériaux comme les galets ou les carrelages à effet mosaïque, le nettoyage risque de devenir fastidieux. Ce qui nécessite un entretien régulier et minutieux. Sans parler du temps nécessaire au nettoyage. Ainsi, vous devez toujours vous informer au préalable sur les caractéristiques du matériau avant de faire votre achat.

 

Poser soi-même une douche italienne

Poser soi-même une douche italienne
Pose de douche italienne par soi-même

Contrairement à une douche avec un simple receveur extra plat, l’installation d’une douche italienne exige l’intervention d’un professionnel expérimenté. Notons qu’il ne suffit pas de placer le receveur de douche à sa place. Il faut d’abord commencer par creuser le sol, puis encastrer le receveur. Ce qui demande un travail de précision. La moindre erreur peut entraîner un sérieux dégât des eaux dans la salle de bain. Il est ainsi déconseillé de faire soi-même l’installation d’une douche italienne. L’avantage de faire appel à un professionnel, c’est que vous bénéficiez d’une garantie en cas de fuite.

 

Ne pas faire attention aux problèmes d’étanchéité

problèmes d’étanchéité
Problèmes d’étanchéité

Peu importe le type de receveur de douche utilisé, le problème d’étanchéité doit être votre principale préoccupation. En effet, une douche qui fuit n’est jamais agréable. C’est pour cette raison que l’installation d’une douche italienne ne s’improvise pas, mais nécessite toujours l’intervention d’un professionnel. Plusieurs détails doivent être vérifiés durant le travail : inclinaison suffisante du receveur pour un meilleur écoulement, mise en place rigoureuse du système de vidage comme le siphon, la bonde ainsi que le tuyau d’évacuation. Il faut également utiliser des joints hydrofuges ou hydrophobes. Sans oublier les différents éléments comme la bande d’étanchéité ou une peinture étanche autour du bac de douche.

 

Ne pas savoir s’il est possible de creuser le sol

douche italienne creuser le sol
Creuser le sol de douche italienne

Toujours dans le cadre de l’installation d’une douche italienne, vous devez toujours savoir si le sol peut être creusé jusqu’à une certaine profondeur. Dans le cas contraire, il n’est pas possible d’avoir une douche de plain-pied. La meilleure alternative est d’opter pour un receveur à carreler ou de surélever tout simplement le sol de la pièce. Ce qui va permettre d’aligner ce dernier à la hauteur du receveur de douche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial